Axe 3 : Santé et médiations


Dans les sociétés occidentales, les maladies sont de plus en plus souvent chroniques et liées aux environnements, la population vieillit, les inégalités de santé se creusent. Les usagers montent en compétence et participent aussi bien à la recherche, au soin qu'à l'enseignement. Le système de santé se transforme sous l'effet du développement de la prévention et des biopolitiques du risque. Ces changements dans la santé font émerger de nouvelles médiations que le thème 3 entend étudier par les contributions croisées de la philosophie, des sciences sociales et de la pratique de soin, avec un volet recherche-action situé sur le terrain de la pédagogie médicale. Plusieurs problématiques sont actuellement traitées par les chercheur·es du thème, notamment :

- L'approche centrée-patients suppose de mettre en coprésence le "vrai" du malade et le "vrai" du médecin. Comment tenir ensemble, dans la clinique, dans la formation, ces deux dimensions irréductibles l'une à l'autre ? [Cf. Alain Moreau sur l'approche centrée patients]

- Les politiques de prévention en santé sont à la fois tournées vers l'individu qui est de plus en plus profilé et sollicité, et doivent en même temps tenir compte des déterminants sociaux et environnementaux de la santé. Comment définir le juste équilibre entre individualisation et action sur les milieux ? Comment sont construits les savoirs qui contribuent à redéfinir les politiques de prévention et de promotion de la santé ? [Séminaire Formes de Surveillance 2014-2016, Projet Transferiss sur l'expérimentation en promotion de la santé 2015-2018]

- Les médiatrices/médiateurs de santé (par ex. les patient navigators) ont pour tâche de réduire la fracture entre les besoins de santé à l'échelle des individus et des communautés et l'accès aux services de santé pour les populations les plus défavorisées. Comment ces acteurs atypiques font-ils face aux tensions éthiques et épistémologiques qui traversent le système de santé publique ? [projet COLONAV, 2014-2017]

- Les patients formateurs ont pour tâche de porter à la connaissance des étudiants en médecine leurs "savoirs expérientiels". Quelles sont les valeurs épistémiques et pédagogiques de ces contributions ? Comment les articuler avec les savoirs classiquement enseignés en facultés ? Quelles sont les conséquences sociales, institutionnelles, pédagogiques de l'incorporation des usagers dans la formation ? [Projet PACTEM 2015-2020]

- Le cinéma documentaire en santé est un outil d’analyse spécifique et contemporain de la santé. Dans quelle mesure peut-il être appréhendé et utilisé comme une médiation entre soignants et soignés, entre étudiants et patients pour questionner différents enjeux actuels en santé ? [Projet "festival documentaire et santé", faculté de médecine 2018-2020].